Enseignements

?>

Les instruments à vent – Les cuivres

Cuivres

Trompette

La trompette est un instrument de musique à vent de la famille des cuivres clairs. Elle est fabriquée dans un tube de 1,50 m de long. Le métal utilisé pour fabriquer la trompette est le laiton.

Pour en jouer on utilise des pistons, ainsi que de l’air (colonne d’air).

La trompette est connue depuis l’antiquité.

Méllophone

Le méllophone est un instrument de musique de la famille des cuivres, utilisé dans certains types de fanfares déambulatoires (principalement américaines) en remplacement du cor d’harmonie.

Comme le cor simple, il comporte trois pistons. Les pistons du méllophone sont actionnés de la main droite, alors qu’ils le sont de la main gauche pour le cor. De plus, les positions des pistons sont entre celles du cor et celles de la trompette.

Sa géométrie particulière, avec des enroulements de tubes moins longs et moins complexes que celui d’un cor, donnent au méllophone l’aspect une grosse trompette au pavillon surdimensionné.

L’embouchure est le plus souvent parabolique, similaire à celle d’une trompette, alors que les cors de concert sont généralement équipés d’une embouchure plus conique.

Trombone

Le trombone est un instrument de musique à vent et à embouchure de la famille des cuivres clairs. Le terme désigne implicitement le trombone à coulisse caractérisé par l’utilisation d’une coulisse télescopique, mais il existe également des modèles de trombone à pistons. Le trombone à coulisse est l’un des rares instruments à vent dont la maîtrise ne nécessite pas l’utilisation individuelle des doigts.

Que le trombone soit ténor ou basse, son registre est plus grave que celui d’une trompette. Sa forme allongée courbée comme un S et surtout sa section de tube cylindrique, qui lui donne un son plus brillant, le distinguent des euphoniums ou des saxhorns au registre comparable, au son plus feutré dû à leur section de tube cônique.

Il est utilisé dans de nombreux genres musicaux, de la musique classique au jazz, en passant par la salsa, le ska, le funk ou la musique militaire, et est joué dans les orchestres symphoniques, les orchestres d’harmonie, les fanfares, les big bands, les brass bands, etc.

Tuba

C’est le plus grave de la famille des cuivres. Il est composé d’un long tube (d’une longueur variable selon sa tessiture), d’une embouchure, d’un pavillon et de quatre pistons. Pour produire le son, il faut faire vibrer ses lèvres sur l’embouchure. Le changement de note s’effectue à l’aide de pistons.

Dans l’Antiquité, le tuba désignait une trompette romaine. Cependant, ce n’est qu’au XIXe siècle, avec l’invention des pistons, que le tuba prend sa forme actuelle.

Cor

Le cor d’harmonie est un instrument à vent de la famille des cuivres. C’est la version moderne du cor à pistons inventé au xixe siècle sur la base du cor naturel.

Il est caractérisé par son embouchure, sa perce conique qui lui confère un son doux et riche en harmoniques, son large pavillon et un ensemble de pistons permettant à l’exécutant de modifier instantanément la longueur, et donc l’accord, de l’instrument.

Le musicien qui joue du cor est un corniste (à ne pas confondre avec le cornettiste qui joue du cornet à piston ou le choriste qui fait partie d’une chorale).

Le cor moderne ou cor d’harmonie est présent dans tous les orchestres ; il est par ailleurs souvent sollicité dans les musiques de films de toutes sortes, pour les dessins animés et les bruitages. Il est utilisé plus rarement dans le jazz.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×